L’assurance habitation

Assurer son logement fait partie des obligations de tout locataire. Que l’on soit étudiant ou non, l’assurance habitation est un élément indispensable à toute location. Une attestation est d’ailleurs souvent exigée par le bailleur dès la remise des clés.

Quels risques ?

En tant que locataire, vous êtes responsable vis-à-vis de votre propriétaire des éventuels dommages causés au logement qu’il s’agisse d’un incendie, d’un dégât des eaux, d’une explosion ou de tout autre sinistre dû à la négligence ou à l’imprudence. L’assurance habitation vous couvre contre tous ces risques, mais il est plus prudent de la compléter par une garantie « recours des voisins et des tiers », qui indemnisera ces derniers en cas de dommage (par exemple un incendie chez vous qui aura dévasté l’appartement de votre voisin). L’assurance habitation peut également inclure une garantie vol qui couvrira vos meubles et biens pour un montant de 2500 à 5000€.

Quelles exceptions ?

L’assurance habitation n’est pas obligatoire dans le cadre des locations meublées (de même que pour les locations saisonnières et les logements de fonction). Toutefois, en cas de sinistre, vous serez responsable des dommages causés et devrez indemniser en conséquence votre propriétaire.

Quel prix ?

Toutes les compagnies d’assurance proposent une tarification spécifique pour les étudiants. Les contrats assurance habitation étudiant commencent dès 38 euros par an pour une chambre en cité U, et se situent entre 38 et 67 euros pour un studio de moins de 30 m2, et entre 78 et 95 euros pour un F2.

Pour une formule tous risques avec garantie vol et dommages électriques, bris de glace et éventuellement un service assistance et recours, il faut compter entre 10 et 15 euros supplémentaires.

Bon plan : Les mutuelles étudiants peuvent proposer à leurs adhérents des formules d’adhésion préférentielles ou des réductions chez un assureur partenaire.

Selon les assureurs, Il est possible de payer la prime d’assurance annuellement, ou mensuellement voire trimestriellement ou semestriellement selon ce qui convient le mieux à votre budget. Jusqu’à maintenant, l’assurance souscrite l’était pour un an, et le contrat dénonciable deux mois avant sa date anniversaire. A partir du 1er janvier, il sera désormais possible de résilier à tout moment et sans frais son assurance, dès lors qu’elle aura été souscrite depuis au moins un an.

Quelles sanctions en cas de non souscription ?

Pour ceux qui prendraient à la légère l’obligation d’assurer son logement et ne s’y soumettraient pas, les risques encourus sont importants :

1. Le bail incluant la plupart du temps une clause concernant l’assurance habitation, le défaut d’assurance peut entrainer sa résiliation. Pour éviter cette situation, une attestation d’assurance doit être envoyée au propriétaire.

2. En cas de sinistre, vous devrez rembourser à votre propriétaire les dommages causés dans le logement, ce qui peut rapidement chiffrer.

En savoir plus :

L’obligation d’assurance locative

Unable to connect to MySQL database with PHP PDO:
SQLSTATE[28000] [1045] Access denied for user 'c0studylogement'@'localhost' (using password: YES)Unable to connect to MySQL database with PHP PDO:
SQLSTATE[28000] [1045] Access denied for user 'c0studylogement'@'localhost' (using password: YES)